Avertir le modérateur

22/03/2011

premier client

hospitalisation.jpg

Commentaires

il est certain qu'il doit être sous calmant... Car, tout cela est trop pour un seul homme, son état de stress doit être à 200 % (paraît-il ? qu'il est bourré de tics et tocs...) et, d'aprés votre dessin, dans sa tête cela fait tic-tac aussi... (tant que cela n'est pas sous la tour eiffel ...)

Écrit par : bridget | 23/03/2011

Et, si j'ai bien compris cette new loi que j'ai lu vite fait ... Si hospitalisation plus de 15 jours ... Il faut, une autorisation par un jugement ...

Écrit par : bridget | 23/03/2011

Le rôle du préfet pour l'hospitalisation d'office est désormais prépondérant, le juge est appelé en ultime recours par les médecins s'ils sont en désaccord avec la décision du préfet. Cette loi est la suite logique de la diminution des moyens alloués à la psychiatrie, il coûte moins cher d'enfermer les malades et de les mettre sous camisole chimique que de leur apporter des soins adaptés. Par ailleurs le fait qu'un préfet puisse faire interner sans autre forme de procès n'importe qui sous prétexte de "folie" peut légitimement inquiéter... la prochaine étape: l'ouverture de goulags?

Écrit par : AMAD | 23/03/2011

excellent.

mais , les maires n'avaient ils pas déjà ce droit?

Écrit par : Msieu Sylvain | 23/03/2011

La levée de boucliers que provoque cette nouvelle loi laisse penser que les choses prennent une dimension plus grave. J'ai regardé sur internet que le Maire pouvait prendre cette mesure de façon provisoire (48 heures) et dûment motivé par avis médical.

Écrit par : AMAD | 23/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu